En ce 2 octobre 2021, avait lieu, pour le 12ème samedi d’affilé, la marche fraternelle pour la liberté de faire ce que l’on veut de son corps et l’égalité de droits et d’accès à tous les lieux publics.

Comme d’habitude, tout le monde avait rendez-vous à 14h à la Place Rapp, pour les prises de parole.

Puis le cortège se prépara à partir, encadré par la police.

Le cortège passa à côté de la préfecture du Haut-Rhin dont personne n’avait que faire, en dépit de la sempiternelle et pitoyable mise en scène du préfet (désolé, M. Laugier)

Arrivé au milieu de la rue Camille Schlumberger, l’ordre des médecins fut renommé en désordre des médecins, un petit discours soulignant rappelant les méfaits honteux de cet ordre qui harcèle, contraint et musèle les médecins non-alignés sur le discours officiel corrompu des autorités à la solde des laboratoires pharmaceutiques et du régime collectiviste tyrannique jouant sur les peurs.

La marche se poursuivit ensuite devant la Cour d’appel de Colmar, puis l’avenue Joffre, le boulevard St Pierre et la rue de Turenne, pour entrer dans le centre-ville. L’ensemble des marcheurs passa alors grand-rue autour du marché couvert le long du quai de la Poissonnerie et de la rue des Tanneurs.

Quelques personnes essayèrent de réveiller les clients du marché couvert, se firent fermer la porte au nez et repartirent sans plus insister.

L’après-midi termina sur la place Unterlinden, en chansons et dans la joie, malgré tout.

Ce fut donc un samedi de plus à sauver l’honneur et se retrouver entre gens dignes et bien décidés à ne pas se laisser abattre, contrairement aux mougeons manipulés et apeurés par une république mortifère et corrompue. L’avenir nous dira si cela a eu un sens politique, toujours est-il que, quoiqu’on en pense, cela eut un sens pour les êtres humains qui y participèrent. Et rien que rester humains, quelque part, même si c’est normal et bien triste d’avoir à le défendre, c’est déjà ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *